Togo : la défense proteste contre l'inculpation de trois membres du collectif «Sauvons le Togo»


©

L'ancien Premier ministre togolais et responsable de l'opposition Agbéyomé Kodjo a été remis en liberté provisoire le 25 février. Il avait été interpellé mi-janvier dans l'affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara. Par contre, dans cette même affaire, trois avocats membres du collectif «Sauvons le Togo» ont été inculpés pour « groupement de malfaiteurs ayant commis des infractions », mais laissés libres. Dodji Apévon, leur avocat, proteste. 

Les trois avocats inculpés sont des responsables de ce collectif. Donc nous déduisons que c'est le collectif «Sauvons le Togo» qui est visé dans son ensemble par la procédure initiée aujourd'hui.

Me Dodji Apévon
27-02-2013 - Par Peter Dogbe

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.