Egypte: des chefs de l'opposition refusent de voir John Kerry - Moyen-Orient - RFI

 

  1. 15:10 TU Idées
  2. 15:30 TU Journal
  3. 15:33 TU Idées
  4. 16:00 TU Journal
  5. 16:10 TU Carrefour de l'Europe
  6. 16:30 TU Journal
  7. 16:33 TU Carrefour de l'Europe
  8. 17:00 TU Journal
  9. 17:10 TU Dimanche politique
  10. 17:30 TU Journal
  11. 17:33 TU Sessions d'information
  12. 18:30 TU Journal
  13. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  14. 19:00 TU Journal
  15. 19:10 TU La marche du monde
  16. 19:30 TU Journal
  17. 19:33 TU La marche du monde
  18. 20:00 TU Journal
  19. 20:10 TU Internationales
  20. 20:30 TU Journal
  21. 20:33 TU Internationales
  22. 21:00 TU Journal
  23. 21:10 TU Mondial sports
  24. 21:30 TU Journal
  25. 21:33 TU Mondial sports
  1. 15:10 TU Musiques du monde
  2. 15:30 TU Journal
  3. 15:33 TU Musiques du monde
  4. 16:00 TU Journal
  5. 16:10 TU Idées
  6. 16:30 TU Journal
  7. 16:33 TU Idées
  8. 17:00 TU Journal
  9. 17:10 TU CARREFOUR DE L'EUROPE 1B
  10. 17:30 TU Journal
  11. 17:33 TU Sessions d'information
  12. 18:30 TU Journal
  13. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  14. 19:00 TU Journal
  15. 19:10 TU Mémoire d'un continent
  16. 19:30 TU Journal
  17. 19:40 TU Littérature sans frontières
  18. 20:00 TU Journal
  19. 20:10 TU Dimanche politique
  20. 20:30 TU Journal
  21. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  22. 21:00 TU Journal
  23. 21:10 TU Mondial sports
  24. 21:30 TU Journal
  25. 21:33 TU Mondial sports
fermer

Moyen-Orient

Egypte Etats-Unis John Kerry Ligue Arabe Mohamed Morsi

Egypte: des chefs de l'opposition refusent de voir John Kerry

media

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry est attendu samedi 1er mars en Egypte, premier pays arabe qu’il visite depuis sa nomination à la tête de la diplomatie américaine. John Kerry doit rencontrer le président égyptien, Mohamed Morsi, ainsi que le secrétaire général de la Ligue arabe. Il avait aussi prévu de rencontrer les chefs de l’opposition, mais ces derniers ont officiellement décliné l’invitation.

Je demande donc à John Kerry de faire preuve de plus de cohérence avec les valeurs démocratiques des Etats-Unis, et de s'adresser à ce gouvernement tyrannique et hypocrite qui souhaite s'accaparer le pays.
Hamdin Sabbahi Chef de l’aile gauche du Front du salut national. (Recueilli par Ahmed Hosny) 11/10/2013 - par RFI écouter

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

C’est Hamdin Sabbahi, chef de l’aile gauche du Front du salut national qui l’a annoncé : ni lui, ni Mohamed el-Baradei, coordinateur du Front et prix Nobel de la paix ne rencontreront John Kerry.

Selon Sabbahi, les Etats-Unis cherchent à mettre la pression sur l’opposition pour qu’elle revienne sur sa décision de boycotter les élections législatives qui doivent commencer le 22 avril. « Une ingérence dans les affaires intérieures égyptiennes », a écrit le directeur du journal Al-Tahrir.

Morsi a besoin du soutien de Washington

La visite du secrétaire d’Etat américain est par contre fort attendue de la part du président Frère musulman, Mohamed Morsi, qui a besoin du soutien de Washington en cette période où son pouvoir est largement contesté.

Coté américain, on attend du président égyptien qu’il réitère son attachement à la paix avec Israël, principal allié des Etats-Unis dans la région. Le président égyptien avait été salué par Washington pour être rapidement parvenu à réaliser une trêve durable entre les islamistes du Hamas et Israël.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.