Le président tchadien Idriss Déby revendique la mort d'Abou Zeid

Image datant du 25 décembre 2012 montrant Abou Zeid.
© FP PHOTO / SAHARA MEDIA

Abou Zeid, l'un des chefs d'Al-Qaïda a-t-il été tué au Mali ? Pour l'heure, toujours pas de confirmation dans les rangs du gouvernement français. Des analyses ADN sont en cours  à Alger pour tenter de savoir. Mais, de son côté, le président tchadien Idriss Déby a d'ores et déjà annoncé, vendredi 1er mars, que ce sont des soldats tchadiens qui auraient abattu Abou Zeid. 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.