Voies fluviales en RDC: de nombreux bateaux interdits de navigation

Les accidents à répétition dans le transport fluvial et lacustre sont responsables, selon une estimation journalière, de cinq morts par jour entre 2009 et 2011 en République démocratique du Congo (RDC). Pour lutter contre ce fléau, Justin Kalumba, ministre congolais du Transport et des Voies de communication vient d'interdire la navigation à 200 nouvelles unités mises en exploitation ; le personnel exploitant des chantiers navals devra en plus être soumis à une formation.