Mali: un mort et plusieurs blessés dans une tentative d'attentat à Tombouctou


©

La nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars 2013 a été très agitée à Tombouctou dans le nord du Mali. Un véhicule piégé a tenté de pénétrer dans l'aéroport mais l'armée française a ouvert le feu. L'explosion a tué un militaire malien et en a blessé deux autres. Un autre véhicule de l'armée malienne a également été touché par erreur. La fusillade avec les jihadistes a duré une bonne partie de la nuit.

Selon une source militaire malienne, c’est un véhicule piégé qui a explosé dans la nuit à Tombouctou, plus précisément vers l’aéroport de la ville.

Le véhicule est arrivé non loin d’une position de l’armée malienne, tous feux éteints, et le kamikaze a actionné sa ceinture. Le kamikaze a été tué sur le coup et une partie du moteur du véhicule a été retrouvé à plus dix kilomètres de l’endroit de l’explosion. Deux militaires maliens ont été blessés, un autre est décédé.

Au moment de l’explosion de la voiture piégée, il y a eu un branle-bas de combat. Les militaires français et maliens avaient le doigt sur la gâchette. Un autre véhicule suspect est localisé par les militaires français qui ouvrent le feu dans le secteur où se trouve ce véhicule suspect.

Malheureusement, c’était un véhicule de l'armée malienne et trois militaires maliens ont été blessés. Actuellement, un calme précaire règne à Tombouctou, même si certains habitants sont restés terrés à la maison.

Première attaque à Tombouctou

C’est le premier attentat à la voiture piégée à Tombouctou depuis la reprise de la ville par les troupes franco-africaines. Et là, se dessine probablement la stratégie que les jihadistes ont décidé de mettre en place. Ils ne s’avouent pas du tout vaincus et ils entendent opérer par embuscades, guérilla et attentats.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.