Rwanda: la justice française rejette un recours de la veuve Habyarimana


©

La cour d'appel de Paris a rejeté, le mardi 19 mars 2013, le recours déposé par la veuve Habyarimana ainsi que d'autres parties civiles. Ce recours faisait suite à l'expertise menée par le juge Trevidic portant sur l'attentat du 6 avril 1994 contre l'avion du président Habyarimana. Cette étude menée au Rwanda qui s'était penchée sur la nature des missiles utilisés et les lieux de tirs probables avait conclu à des tirs probablement partis de la colline de Kanombe, à proximité d'un camp contrôlé par l'armée fidèle au régime. La veuve Habyarimana contestait et conteste encore la méthode employée par le juge français pour mener son expertise.

Pour la défense des sept personnalités rwandaises mises en cause dans ce dossier, cette décision de la cour d'appel dont on ne connait pas encore les motivations est un nouveau pas dans la bonne direction.

La chambre d’instruction de la cour a totalement confirmé l’ordonnance du magistrat instructeur, ce qui pour les personnes poursuivies est un élément extrêmement important.
Maître Léon Lef Forster
11-10-2013 - Par Cyril Bensimon

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.