Afrique du Sud: Nelson Mandela toujours hospitalisé, Jacob Zuma rassure

Nelson Mandela a de nouveau été admis à l’hôpital pour des problèmes pulmonaires.
© REUTERS/Jonathan Evans/File

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi pour une rechute de son infection pulmonaire, a annoncé la présidence sud-africaine. «Les médecins s'occupent de lui, et s'assurent qu'il bénéficie du meilleur traitement médical possible et de tout le confort», dit un communiqué de la présidence. Nelson Mandela «réagit positivement» au traitement qui lui est administré, a précisé un porte-parole du gouvernement sud-africain. Le héros de la lutte contre l'apartheid avait été hospitalisé pour une infection pulmonaire le 8 décembre 2012 et avait passé le jour de Noël à l'hôpital.

Avec notre correspondante à Johannesburg

« L’Afrique du Sud ne doit pas céder à la panique », a affirmé ce jeudi soir le président Jacob Zuma dans une interview accordée à la BBC. « Jusqu'ici, tout va très bien », dit-il, tout en ajoutant que quand quelqu'un est très vieux, les zoulous disent qu'il « rentre à la maison » et que nous devrions y penser.

Nelson Mandela a été admis dans la nuit du 27 au 28 mars à l’hôpital, juste avant minuit, toujours pour des problèmes pulmonaires. Il était conscient à ce moment là, selon le porte-parole de la présidence. Depuis, un nouveau communiqué a annoncé qu’il réagissait positivement au traitement. Il reste hospitalisé pour l’heure, en observation.

Les caméras, les camions des médias, ont passé la journée de jeudi devant l’hôpital militaire One Military Hospital de Pretoria, là où pourrait se trouver l’ancien président sud-africain, même si les autorités refusent d’indiquer où il est hospitalisé, « parce qu’il faut respecter sa vie privée, son intimité », dit-on officiellement.

Tata Madiba, comme on l’appelle ici affectueusement, a multiplié les séjours à l’hôpital ces derniers mois. Il y était pour un contrôle le week-end du 9 mars, il y a à peine trois semaines. Et il avait été hospitalisé pendant 18 jours en décembre, pour une infection pulmonaire là encore.

A Washington, le président Barack Obama a dit qu'il suivait l'état de santé de Nelson Mandela, qu'il était profondément inquiet, qu'il était un héros et une inspiration pour nous tous.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.