Centrafrique: le cri d'alarme de monseigneur Jean José Aguirre


©

C’est un cri d'alarme lancé par monseigneur Jean José Aguirre, évêque de la ville de Bangassou dans la province de Mbomou, ville frontalière avec la RDC, au sud-est du pays. Il alerte les autorités sur l'asphyxie des populations dans les provinces, asphyxie causée par la fermeture des routes qui empêche tout ravitaillement.

La téléphonie est bloquée depuis quatre mois, les médicaments n'arrivent pas... Les enfants meurent...
Monseigneur Jean José Aguirre
11-10-2013 - Par Nicolas Champeaux

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.