Mali: arrestation de deux Touaregs suspectés d'être proches du MNLA


©

Deux Touaregs ont été arrêtés à Ménaka, dans la région de Gao, par des gendarmes et des policiers maliens. Les deux hommes, un commerçant âgé et un jeune, sont suspectés d'être des proches du MNLA.

Deux touaregs, Abdallah Ag Lele et Issouf Ag Sidi Mohamed, ont été interpelés jeudi 4 avril par des militaires et des gendarmes maliens à Ménaka, selon des sources concordantes. Cette ville du nord du Mali, dans la région de Gao, est contrôlée par des soldats maliens et nigériens depuis le départ des forces françaises.

Une source proche du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) affirme qu’Abdoulaye Ag Lele, un commerçant âgé, aurait été arrêté sur le marché par une patrouille composée de soldats maliens des troupes du colonel Ag Gamou, accompagnés de gendarmes. Les soldats nigériens, présents sur place, n’auraient pas pris part à l’arrestation.

Ossouf Ag Sidi Mohamed, lui, est un jeune qui travaillait bénévolement dans le même centre de santé que l’ONG Médecins du monde. L’organisation humanitaire confirme son arrestation par des gendarmes et précise que le jeune homme aurait été accusé d’avoir participé à des pillages lorsque le MNLA contrôlait la ville, avant la mi-février.

Du côté des forces maliennes, aucune des sources contactées n’a été en mesure de confirmer officiellement ces arrestations.