Mali: le Premier ministre Diango Cissoko pour la première fois à Gao

Le Premier ministre Diango Cissoko est allé à la rencontre des populations de Gao, ce jeudi 11 avril.
© AFP PHOTO / Dorothee Thienot

Pour la première fois depuis le début de la crise il y a plus d'un an, Diango Cissoko s'est rendu ce jeudi 11 avril dans le nord du Mali, à Gao précisément, et ceci trois mois après le début de l'intervention française contre les islamistes armés. Entre la rencontre avec les populations et la tournée des contingents, le programme de cette journée a été chargé.

Parmi les temps forts de la visite du Premier ministre malien, il y a eu la visite de l’hôpital de Gao, géré un bon moment par les islamistes lorsqu’ils contrôlaient la ville. Un hôpital qui manque de médicaments et dont une partie du matériel doit être renouvelée.

Diango Cissoko a également rencontré les fonctionnaires et les représentants des populations de Gao. Ceux-ci ont témoigné d’un redémarrage difficile de l’administration et de bâtiments publics loin d’être fonctionnels. Les populations ont aussi évoqué l’insécurité résiduelle qui persiste. Sur ce point, le Premier ministre a tenu à rassurer. « Les problèmes sécuritaires sont bien pris en compte », a-t-il affirmé.

Trois mois après le début de l’intervention française au Mali, Diango Cissoko a également rendu visite aux contingents militaires, français, guinéens, nigériens et sénégalais. « Vous faites du bon boulot », leur a déclaré le Premier ministre.

Il n’a évidemment pas manqué de rencontrer aussi les troupes maliennes. Des troupes qui n’ont quasiment pas de casques lourds ni de gilets pare-balles, des équipements pourtant indispensables pour aller combattre. « Les dispositions sont prises pour mettre l’armée malienne dans toutes les conditions », a assuré Diango Cissoko. Parmi ces hommes étaient présents les bérets rouges qui avaient quitté Bamako pour regagner le nord.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.