Santé: l'Unicef et l'OMS lancent un plan de lutte contre la pneumonie et la diarrhée

Campagne de vaccination conter la pneumonie au Rwanda (capture d'écran)
© unicef.org

L’Unicef et l’Organisation Mondiale de la Santé présentent un nouveau plan d’action appelant à lutter de façon plus efficace contre la pneumonie et les maladies diarrhéiques. Deux des pathologies les plus meurtrières pour les jeunes de moins de cinq ans. Deux millions d’enfants par an pourraient être sauvés grâce à des programmes de lutte menés conjointement contre les deux maladies.

Baisser les taux de mortalité en réduisant de 75 % l’incidence des pneumonies et diarrhées sévères chez le jeune enfant d’ici à 2025 est un des deux objectifs que préconise ce plan d’action pour prévenir et lutter contre les deux pathologies.

Nous pouvons sauver deux millions de vie par an

Dr Renée Van de Weerdt
12-04-2013

Le second point est d’accroître l’accès des enfants à des interventions qui sauvent des vies. En effet, les stratégies de lutte contre ces maladies sont trop souvent menées en parallèle et ne permettent pas d’optimiser les actions.

Optimisation

Mais certains pays comme le Bengladesh, le Cambodge, l’Ethiopie, le Malawi, le Pakistan et la Tanzanie montrent le bon exemple. Une optimisation entre santé et économie déjà reconnue dans les pays riches grâce à la combinaison d’une bonne alimentation et d’un environnement salubre ou encore de la vaccination.

Le plan insiste également sur l’investissement prioritaire des Etats pour les populations les plus vulnérables. Aujourd’hui neuf enfants sur dix morts à cause d’une pneumonie ou d’une diarrhée, vivaient en Afrique sub-saharienne ou en Asie du sud.

Un plan qui souligne l’engagement international afin d’atteindre les objectifs du Millénaire en ce qui concerne le développement lié à la santé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.