Sénégal: Karim Wade inculpé et placé sous mandat de dépôt


©

Le fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a été inculpé ce mercredi 17 avril pour enrichissement illicite, et placé sous mandat de dépôt. Il avait été interpellé lundi soir et placé en garde à vue, quelques heures après que ses avocats eurent remis au parquet spécial de la CREI des justificatifs de sa fortune, évaluée par cette cour à 694 milliards de F Cfa, soit plus d'un milliard d'euros.

Il a été placé sous mandat de dépôt, ont annoncé ses avocats, qui refusent par ailleurs de faire le moindre commentaire pour le moment. Le fils de l’ancien président va donc passer sa première nuit derrière les barreaux, à Rebeuss, la prison de Dakar. Ainsi en a décidé la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite.

Depuis la fin de la matinée, Karim Wade était déféré dans les locaux de la Cour, pour son interrogatoire de première comparution. L’information judiciaire est désormais ouverte, Karim Wade est formellement inculpé d’enrichissement illicite.

On assiste là à la chute de l’un des hommes les plus puissants du Sénégal. Sous le régime de son père Abdoulaye Wade, le « ministre du Ciel et de la Terre », comme le surnommait les Sénégalais, a cristallisé toutes les polémiques de ces dernières années, son nom était cité dans des affaires de détournement de fonds, ses détracteurs lui reprochaient son train de vie, son arrogance… Certains ont même vu le moment où il allait succéder à son père à la tête du pays.

À présent, les quatre juges d’instruction ont 6 mois, jusqu’au 16 octobre, pour boucler leur instruction. Mais il n’est pas dit que Karim Wade restera en prison jusqu’à l’ouverture d’un éventuel procès. Ce sera aux juges d’apprécier.