Uranium: Mahmoud Ahmadinejad repart bredouille du Niger


©

Le président iranien a passé 48 heures au Niger. Officiellement, les tentatives de l'Iran pour décrocher un contrat d'uranium ont été vaines. Ce mercredi 17 avril, Mahmoud Ahmadinejad doit achever sa tournée en Afrique de l'Ouest par une visite au Ghana.

Même si dans le communiqué conjoint qui marque la fin de la visite officielle au Niger du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le mot uranium ne figure pas, devant l’insistance des journalistes, le président Mahamadou Issoufou a été on ne peut plus clair : « Aussi surprenant que cela puisse vous paraître, l’Iran lui-même produit de l’uranium, donc cette question, relative spécifiquement à l’uranium, n’a pas été évoquée ».

En esquivant la même question, le président iranien a dit parfaitement partager le point de vue du Niger. Ce qui fait dire au chef de la diplomatie nigérienne, Bazoum Mohamed, que la vente d'uranium répond à des normes internationales : « Ce n’est pas une vente libre, ce n’est pas le pétrole, ce n’est pas le fer, ce n’est pas tout ça… Il y a des conditions auxquelles on peut vendre l’uranium. Nous, nous allons respecter la légalité internationale à cet égard. Pour le gouvernement du Niger, il ne sera pas question de discuter de la vente de l’uranium. Il n’en est vraiment pas question ».

Après une prière à la Grande mosquée, le président Ahmadinejad a quitté Niamey sans aucun contrat d’uranium dans ses valises.