Dialogue national à Madagascar: le scénario d'une nouvelle transition n'est pas exclu

(De gauche à droite). Le Premier ministre Omer Beriziky, le président de la transition, Andry Rajoelina et les anciens présidents Didier Ratsiraka et Albert Zafy, le 18 avril à Antananarivo.
© AFP PHOTO / BILAL TARABEY

A Madagascar, le dialogue inter-malgache a débuté hier, jeudi 18 avril. C’est une nouvelle médiation qui se met en place sous l’égide du FFKM, le Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes. 600 personnes issues de 180 entités ont participé au premier rassemblement. Difficile pour l’instant de savoir sur quoi va déboucher cette initiative. Plusieurs scénarios sont envisagés.

La durée de cette médiation est encore incertaine. Les participants réunis lors de la journée inaugurale vont maintenant s’atteler à la collecte d’informations en régions. Les moyens d’amener Madagascar à sortir de la crise de manière pérenne seront ensuite synthétisés dans la capitale à l’issue de trois jours de conclave fin avril ou début mai.

Trois hypothèses sont envisageables à ce jour. Si aucun consensus n’est trouvé entre les différentes parties - politiques, religieux, militaires, membres de la société civile - le document devrait avoir une portée limitée.

Deuxième option : un accord sur différents moyens pour parvenir à une réconciliation. Charge ensuite au président élu de les mettre en œuvre.

Enfin, le scénario d’une nouvelle transition est exclu par de moins en moins de responsables politiques. Elle pourrait impliquer le report de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 24 juillet. Le temps de concrétiser les résolutions adoptées par la médiation nationale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.