La Côte d’Ivoire sous tension à quelques heures des élections locales


©

La Côte d’Ivoire vote ce dimanche 21 avril pour les élections municipales et régionales, sans le FPI. Le parti de l'ancien président Laurent Gbagbo a décidé de les boycotter. La campagne a pris fin vendredi à minuit et s’est parfois déroulée dans un climat tendu, qui inquiète la mission des Nations unies dans le pays.

Les derniers rassemblements de campagne ont eu lieu jusqu’à tard vendredi soir. Dans certains quartiers de la capitale économique ivoirienne, des caravanes de voitures et de motos ont sillonné les rues, notamment dans la commune de Koumassi (sud).

C’est aussi l’une des zones qui inquiètent l’Onuci, la mission des Nations unies en Côte d’Ivoire. Il y a eu quelques blessés légers au contact de militants de deux candidats concurrents. Des faits qui se sont déroulés quelques heures à peine après l’appel lancé par le patron de l’Onuci, Bert Koenders, à des opérations de vote sans violence, avant, pendant et après le scrutin de dimanche.

Bert Koenders a déploré une campagne électorale qui a été « émaillée d’incidents regrettables, y compris d’actes d’intimidation inacceptables dans certaines circonscriptions ».

Dans d’autres communes du pays, notamment à Daloa dans le centre, des officiers des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) ont publiquement soutenu des candidats du parti présidentiel. Il reste donc à savoir si l’appel solennel pour une neutralité absolue, lancée vendredi par le chef de l’Onuci aux agents de la Commission électorale indépendante (CEI) et aux forces de sécurité, a été entendu.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.