En Tunisie, les réfugiés du camp de Choucha font face à de nombreuses difficultés

Le camp de réfugiés de Choucha, à la frontière tunisienne.
© HCR/F.Kayal

Le camp de réfugiés de Choucha revient dans l'actualité : il y a quelques jours, nous apprenions la fermeture prochaine des lieux. Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) dénonce désormais dans un communiqué la coupure des services de distribution d'eau et d'électricité dans une partie du camp. L'organisation pointe aussi du doigt une forme de « discrimination » dans l'attribution du statut de réfugié.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.