Madagascar: le dialogue national fait planer le spectre du report de la présidentielle

Joaquim Chissano, le médiateur international dans la crise malgache.
© AFP/Stéphane de Sakutin

C’est avec embarras que la communauté internationale sur la Grande Ile observe le dialogue malgacho-malgache qui a débuté le 18 avril sous l’égide du FFKM, le Conseil des églises chrétiennes. Car si officiellement, elle soutient cette nouvelle médiation et ses efforts de réconciliation, elle redoute que les 180 qui y participent s’accordent sur la mise en place d’une nouvelle transition et donc sur un report des élections. Un scénario qui est de plus en plus évoqué. Selon des sources diplomatiques, si c’est ce qui est décidé, le financement du processus électoral pourrait être gelé.

Un nouveau report des élections n’est pas une option. Lors de sa mission sur la Grande Ile cette semaine, Joaquim Chissano, le médiateur international, s’est montré clair et ferme. Car dans des termes très diplomatiques, c’est un bras de fer qui semble s’être engagé avec les participants au dialogue malgacho-malgache.

« Ceux qui ont provoqué la crise sont mal placés pour la résoudre », a ainsi déclaré la représentante des Nations unies, mettant en cause l’efficacité du FFKM. Son conseiller politique conteste, lui, la légitimité du dialogue : « Est-ce qu’il y a un consensus ? C’est un point de vue d’une partie de l’opinion malgache, ce n’est pas celui de tous les Malgaches. Car il y a d’autres qui disent qu’on va aller aux élections, qui condamnent tout report des élections ou tout enterrement de la feuille de route. Donc le conclave, ce n’est pas la population malgache ».

Un dialogue malgacho-malgache qui pourrait exposer le pays à de nouvelles sanctions. Selon des sources concordantes, s’il opte pour un report, les financements internationaux pour les élections devraient être gelés. Si une nouvelle transition est décidée, elle pourrait se faire sans aide internationale au risque de prolonger encore la crise.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.