Tunisie : le FMI pourrait prêter 1,75 milliard de dollars pour redresser l'économie

Le siège du FMI à Washington.
© DR/International Monetary Fund

La Tunisie a obtenu un accord avec le FMI, Fonds monétaire international, pour un prêt pouvant aller jusqu'à 1,75 milliard de dollars sur deux ans. L'objectif est la relance de l'économie tunisienne afin de lutter contre le chômage à l'origine des troubles politiques et sociaux.

Après l'accord définitif du conseil d'administration du FMI, la Tunisie va pouvoir compter sur un prêt d'un milliard 750 millions de dollars en deux ans, assorti d'un taux d'intérêt très faible légèrement supérieur à 1%. Cette assistance financière, la première accordée par le FMI à la Tunisie depuis 1986, doit s'accompagner d'un programme de réformes économiques.

La Tunisie est confrontée à un chômage important qui touche 17% de la population active et la croissance devrait s'établir à 4% cette année après la stagnation de 2012 et la récession de 2011. L'inflation a atteint 6, 5% de mars 2012 à mars 2013 et ce sont surtout les prix des produits alimentaires qui se sont envolés.

Face à cette situation difficile, les conflits sociaux et les grèves se sont multipliés au cours des derniers mois. L'aide du FMI doit donc contribuer à stimuler la croissance, à favoriser l'emploi, et en réduisant les tensions sociales, à attirer les investisseurs qui depuis le printemps arabe ont tendance à éviter la Tunisie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.