Republier
Cédéao Mali

Le président de la Commission de la Cédéao en visite à Gao

Le président de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, en visite à Gao au Mali, le 21 avril 2013.
© AFP PHOTO /STR

Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), Kadré Désiré Ouédraogo était à Gao, ce dimanche 21 avril 2013. Il a visité successivement les troupes françaises puis les contingents nigérien, malien, guinéen et sénégalais présents sur place dans le cadre de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma). Sécurité et prochains rendez-vous électoraux ont été notamment au centre de ses entretiens.

Un contingent sénégalais est désormais à Gao, il rejoint les autres contingents sur place, les Français, les Maliens, les Nigériens et les Guinéens. A tous, le président de la Commission de la Cédéao a tenu à leur adresser un message. « Nous sommes conscients qu’il peut toujours demeurer des risques résiduels et nous pensons qu'il vaut mieux demeurer vigilants et faire en sorte que nous ayons, à tout moment, la capacité de faire face à une incursion ponctuelle », a déclaré Kadré Désiré Ouédraogo.

En attendant, à Gao, la vie reprend peu à peu son cours. « On peut dire que la situation évolue d’une façon très positive, explique le colonel Didier Dakouo, patron de l’armée malienne à Gao. Nous observons que c’est la ville qui se remplit de nouveau, beaucoup de personnes reviennent et nous avons même observé les populations qui sont en train de retourner sur leur site de vie habituel et dans d’autres endroits du pays ».

L’élection présidentielle prévue au mois de juillet 2013 a été également évoquée par l’envoyé de la Cédéao. L’institution sous-régionale insiste, les personnes déplacées, les réfugiés doivent pouvoir prendre part aux opérations de vote.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.