Mali: pas de report de l’élection présidentielle pour le gouvernement

Pour le gouvernement de Diango Cissoko, les conditions seront remplies pour que l'élection présidentielle se tienne au mois de juillet.
© AFP PHOTO / Dorothee Thienot

Au Mali, le gouvernement affiche sa détermination à organiser l'élection présidentielle, dont le premier tour devrait se tenir le 7 juillet. Une réponse aux sceptiques : le président de la commission électorale, notamment, a écrit au ministre de l'Administration territoriale pour lui demander de revoir le calendrier électoral. Selon lui, les délais ne seront pas tenables. Mais pour Manga Dembélé, ministre de la Communication, il n'est pas question de report.

Tous les acteurs impliqués dans le processus électoral (gouvernement, Céni, partis politiques, représentants de la Misma, société civile...) se retrouvent ce jeudi 25 et vendredi 26 avril pour une rencontre de haut niveau organisée sous l'égide du National Democratic Institute, une ONG de promotion des institutions démocratiques.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.