L'ONU appelle au calme dans l'enclave d’Abyei


©

Au Soudan, les Nations unies appellent à la retenue après la mort d'un casque bleu et d'un chef tribal dans l'enclave disputée d'Abyei, samedi 4 mai. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé aux communautés d'éviter l'escalade. Selon les Nations unies, un convoi onusien transportant des membres de la communauté Dinka a été pris pour cible par un groupe de la communauté Misseriya. Le chef Dinka, Kual Deng Majok, et un casque bleu éthiopien, ont été tués dans les affrontements. La totalité de la force des Nations unies à Abyei, créée en 2012, est éthiopienne. Les Dinka se rendaient en territoire Misseriya pour participer à une rencontre entre les différentes communautés de l'enclave. Kieran Dwyer est porte-parole des opérations de maintien de la paix des Nations unies à New York.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.