Erythrée: Amnesty International publie un rapport alarmant


©

Opposition interdite, médias muselés, minorités religieuses persécutées... L'Erythrée compterait « au moins 10 000 » prisonniers politiques, vivant pour beaucoup dans « des conditions atroces, inimaginables ». C'est ce que dénonce l'ONG de défense des droits de l'homme Amnesty International dans un rapport publié ce jeudi 9 mai, à quelques jours du 20e anniversaire de l'indépendance de ce pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.