Madagascar: les trois principaux candidats à la présidentielle refusent de se retirer


©

« Pas question de nous retirer » : les trois principaux candidats à la présidentielle malgache, prévue le 24 juillet, refusent d'obtempérer aux injonctions de la SADC. La Communauté de développement de l'Afrique australe, qui joue un rôle de médiateur dans la crise malgache, avait réclamé vendredi10 mai, afin d’éviter des troubles, le retrait des candidatures de l'ancien président Didier Ratsiraka, de l'actuel homme fort de Madagascar Andry Rajoelina et de Lalao Ravalomanana, épouse de l'ex-président. L’organisation qualifie leurs candidatures d’illégitimes aux yeux de la loi.

Mettre les trois principaux candidats à la présidentielle hors jeu, le pari tenté par la SADC est ambitieux. Aucun des camps n’envisage pour l’instant un retrait.

Du côté du président de la Transition, malgré les critiques qui ont entouré la candidature d’Andry Rajoelina, l’homme fort du régime est en course. Et la décision de la Cour électorale spéciale (CES) ne peut faire l’objet d’aucun recours.

La Mouvance Ravalomanana estime pour sa part qu’un retrait de sa candidate favoriserait le camp du président de la Transition qui compte plusieurs autres prétendants. Quant aux proches de Didier Ratsiraka, ils fustigent l’ingérence de la SADC dans les affaires malgaches.

La SADC qui n’a d’ailleurs pas assorti de menaces de sanctions à ses recommandations. La portée de son sommet pourrait donc rester symbolique. D’autant que les prises de position de l’organisation, même les plus fermes, ont bien souvent laissé indifférents les politiciens de la Grande Île.

Ce n'est pas à la communauté internationale de dire ce que les Malgaches doivent faire
Les proches des candidats dénoncent une ingérence
11-10-2013 - Par Anna Sylvestre

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.