RDC: la première pierre du projet hydraulique Inga 3 sera posée fin 2015

Le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo à Paris, le 14 novembre 2012.
© Photo AFP / Pierre Verdy

Une réunion autour du projet hydroélectrique Grand Inga en République démocratique du Congo (RDC) a rassemblé à Paris les initiateurs congolais, les bailleurs de fonds et les groupements d'entreprises candidats à la réalisation de la première phase du projet, dénommé Inga 3. D'une puissance de 4 800 mégawatts, la future centrale vendra 2 500 mégawatts à l'Afrique du Sud. La pose de la première pierre est prévue pour octobre 2015. A terme, le projet Grand Inga devrait atteindre une puissance de 40 000 mégawatts. Ce serait alors le plus grand ouvrage hydroélectrique du monde. Les explications de Bruno Kapandji Kalala, ministre de l'énergie de la RDC.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.