Fin juin 2013, M. Obama sera en Afrique pour un voyage historique

Le président des Etats-Unis, le 11 juillet 2009 à Accra. Le Ghana est l'unique pays africain visité par M. Obama depuis son élection en 2008.
© AFP PHOTO/Saul LOEB

Ce sera la première grande tournée africaine du président américain et c’est le déplacement que tous les Africains attendent : Barack Obama va se rendre au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie entre le 26 juin et le 3 juillet 2013. Lors de son premier mandat, le président des Etats-Unis, dont le père, défunt, était Kényan, n'avait pu se rendre qu'au Ghana pour une très courte visite en juillet 2009.

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

C’est le déplacement que tous les Africains attendent depuis plus de quatre ans : la première grande tournée de Barack Obama sur le continent. Mais il va forcément y avoir des déçus. Le président américain ne se rendra que dans trois pays : le Sénégal, la Tanzanie et l’Afrique du Sud.

Etendre l'influence américaine

Barack Obama a notamment choisi de ne pas se rendre au Kenya, dont il est pourtant originaire. Ce n’est pas surprenant bien sûr, puisque le nouveau président kényan Uhuru Kenyatta est poursuivi par la Cour pénale internationale. Il était impossible d’imaginer que le président des Etats-Unis fasse escale à Nairobi.

L’objectif affiché par la Maison Blanche, c’est d'étendre « la croissance économique, l’investissement et le commerce, de renforcer les institutions démocratiques et d’investir dans une nouvelle génération de dirigeants africains ». Barack Obama rencontrera des hommes politiques, mais aussi des chefs d’entreprise, avec l’accent mis en particulier sur la jeunesse africaine.

Le Sénégal est la seule étape francophone de cette visite, prévue entre fin juin et début juillet. Macky Sall avait été reçu à Washington fin mars, et il avait invité Barack Obama à lui rendre visite à Dakar, nous avait-il confié. La politesse devrait donc être retournée d’ici quelques semaines.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.