Le ministre algérien des Affaires étrangères affirme que le président Bouteflika est «en bonne santé»

Abdelaziz Bouteflika aurait été transféré ce mardi 21 mai du Val-de-Grâce vers un autre établissement militaire de la capitale française.
© (Photo : Reuters)

Les nouvelles du président Bouteflika sont bonnes à en croire la déclaration faite à Addis-Abeba, ce mercredi 22 mai, par le ministre algérien des Affaires étrangères, présent pour le sommet du cinquantenaire de l'Union africaine. L’une des rares déclarations de la part des autorités d’Alger, après celle du Premier ministre lundi. Pour Mourad Medelci, au micro de RFI, l’état de santé du président ne peut faire l’objet de polémiques.

« Les nouvelles sont bonnes, indique Mourad Medelci, les différentes chaînes (de télévision) le confirment. Après les errements dus à quelques déclarations autant fausses que malhabiles, la vérité a repris le dessus. L’état de santé du président, qui était déjà annoncé comme étant bon, se confirme aujourd’hui, fort heureusement. (…) Il va rentrer bientôt en Algérie, pour l’instant il est encore en France, pour quelques jours de convalescence. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.