Togo: l'avocat d'Abass al-Youssef conteste la version de Loïk Le Floch-Prigent

Loïk Le Floch-Prigent.
© AFP

Loïk le Floch-Prigent déclarait sur RFI dimanche matin que l'affaire pour laquelle il a passé cinq mois en prison au Togo est une vaste manipulation et qu'il n'est en rien mêlé à cette histoire. Pour rappel, il est accusé de complicité d'escroquerie par Abass al-Youssef, homme d'affaires émirati qui lui reproche de l'avoir incité à croire à une escroquerie dans laquelle l'homme dit avoir perdu des dizaines de millions de dollars. Loïk Le Floch-Prigent affirme avoir tenté de dissuader son ex-associé de se lancer dans cette affaire. Ce n'est pas l'avis de l'avocat d'Abass al-Youssef, Me Martial Akakpo qui s'agace des déclarations de Loïk Le Floch-Prigent.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.