Togo: Loïk Le Floch-Prigent porte plainte contre les conditions de son arrestation à Abidjan


©

Loïk Le Floch-Prigent a décidé de porter plainte contre X pour atteinte arbitraire à la liberté, faux et usage de faux, suite à son arrestation à Abidjan et à son extradition au Togo en septembre dernier. L'ancien patron d’Elf Aquitaine estime avoir été victime d'une procédure illégale et abusive. Il affirme détenir des preuves que des fonctionnaires ivoiriens et togolais auraient été soudoyés pour favoriser son arrestation. Son avocat Patrick Klugman accuse notamment l'homme d'affaires émirien, Abass al-Youssef, d'avoir promis des pots-de-vin contre l'arrestation de son client.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.