Terrorisme: des raids de drones menés par les Etats-Unis en Afrique depuis le territoire allemand


©

Des installations de l'armée américaine sur le territoire allemand seraient utilisées pour des opérations d'élimination ciblée de terroristes en Afrique par des attaques de drones, selon des révélations parues vendredi 31 mai dans le quotidien Süddeutsche Zeitung. Plusieurs raids sur la Somalie notamment auraient ainsi été pilotés depuis l'Allemagne.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Le pilote se trouve aux Etats-Unis, le drone survole la Somalie. Et entre les deux il faut bien sûr des satellites pour suivre et guider l’avion sans pilote à distance. C’est ce qui se passe depuis le territoire allemand d’après des révélations du quotidien Süddeutsche Zeitung et de la chaîne de télévision ARD.

Selon le journal, un centre de commandement aérien installé sur la base américaine de Rammstein en Allemagne dirige les attaques de l’armée de l’air des Etats-Unis en Afrique. 650 personnes travailleraient dans ces installations d’où elles surveillent l’espace aérien africain, exploitent les images reçues par satellite et planifient les attaques.

Pas d'atteinte au droit international ?

Toujours selon l’enquête de Süddeutsche Zeitung et de l’ARD, neuf attaques mortelles ont été menées en Somalie par des drones causant la mort de 29 personnes. Chaque attaque aurait été approuvée par le président Barack Obama.

Interrogé hier, vendredi, le porte-parole d’Angela Merkel a déclaré que Berlin ne disposait pas d’informations sur ces opérations et n’y voyait pas d’atteinte par les Etats-Unis au droit international.

Pour un juriste allemand interrogé par la Süddeutsche Zeitung, l'Allemagne pourrait être accusée de violation du droit international si elle était informée et n’a pas protesté.