Campagne de Sarkozy: un proche de Kadhafi réalimente les soupçons de financement occulte


©

Le diplomate Moftah Missouri, ancien interprète de Kadhafi, a réaffirmé jeudi 20 juin dans l’émission Complément d’enquête, diffusée sur France 2, avoir appris que le régime libyen avait versé «une vingtaine de millions de dollars» à Nicolas Sarkozy, à l'occasion de sa campagne de 2007.

La campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 a-t-elle été financée en partie par la Libye ? Saïf al-Islam, le fils du Colonel Mouammar Khadafi avait lancé l’accusation, en mars 2011.

Ce jeudi 20 juin, sur France 2, le témoignage de Moftah Missouri, conseiller diplomatique et interprète personnel de l’ancien dictateur libyen, atteste de l’authenticité d’un document officiel libyen dévoilé par Médiapart en avril 2012, et qui avançait que Tripoli aurait financé la campagne de Nicolas Sarkozy à hauteur de 50 millions d’euros.

« C’est un vrai document. Il y a, d’abord, la signature », affirme Mofhtah Missouri dans l’entretien qu’il a accordé à France 2, et diffusé ce jeudi soir dans l’émission Complément d’enquêtes. « Il y a aussi celui qui a tapé, celui qui a initié la lettre », insiste-t-il encore. 

Kadhafi m’a dit, à moi, verbalement, que la Libye avait versé une vingtaine de millions de dollars.
Mofhtah Missouri
11-10-2013 - Par France 2

Du côté de l'UMP, les accusations sont rejetées en bloc. Le député UMP, Thierry Solère somme la justice de trancher.

Tout cela me paraît assez gaguesque. Sur le fond, je n’y crois pas un quart de microseconde. Après c’est à la justice de dire s’il y eu des choses illégales.
Thierry Solère
11-10-2013 - Par Pierre Firtion

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.