Egypte: quatre chiites lynchés par des sunnites au sud du Caire

Quatre chiites ont été tués et plusieurs autres blessés par une foule hostile dans le village d’Abou Moussallam, une ville du gouvernorat de Guizeh, près du Caire
© AFP

En Egypte, quatre personnes ont été lynchées par la foule dans le village d'Abou Moussallam à une trentaine de kilomètres au sud du Caire. Motif : ils étaient chiites dans un pays à majorité musulmane sunnite. Les images très violentes de ce crime ont circulé sur les réseaux sociaux. Et de vives réactions de condamnation ont tout de suite été formulées.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

On connaissait les agressions contre les chrétiens. La dernière a fait six morts en avril. Mais on ne connaissait pas encore les agressions contre les chiites égyptiens. L'acte est d’une violence sans précédent. La maison des chiites a été attaquée et incendiée par des milliers d’émeutiers affirmant défendre l’islam. Quand les occupants ont tenté de fuir, ils ont été battus à mort et égorgés, avant d’être traînés par les pieds dans les rues du village.

Les salafistes avaient demandé à Morsi de « purifier l’Egypte de la vermine » chiite

Un spectacle dont les images ont circulé sur les médias sociaux, les télés et les journaux. Les hommes politiques laïcs, islamistes modérés et même salafistes, ont condamné cet « acte de barbarie ». Les salafistes avaient pourtant mené une campagne d’affichage contre les chiites, et des cheikhs célèbres avaient demandé au président Mohamed Morsi de « purifier l’Egypte de la vermine » chiite. C’était lors d’un grand meeting au stade du Caire pour soutenir le peuple syrien contre Bachar el-Assad « le chiite ». Le président Frère musulman n’avait formulé aucune objection.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.