Republier
Mali ONU

Mali: Hervé Ladsous, chargé à l'ONU des opérations de maintien de la paix, détaille la Minusma

Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint de l’Onu en charge des opérations de maintien de la paix détaille la Minusma.
© Monusco

Les forces ouest-africaines qui interviennent au Mali aux côtés de l’armée française passeront lundi 1er juillet sous mandat des Nations unies. La Misma devient Minusma, avec une mission de maintien de la paix. A cette occasion, le secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix s’est rendu à Bamako. Hervé Ladsous assistera demain à la cérémonie de transfert d’autorité. Mais il s’est d’ores et déjà prononcé sur les conditions dans lesquelles s’effectue cette transition.  

6 200 soldats ouest-africains sont actuellement déployés sur le territoire malien, au sein de la Misma. Pour intégrer les forces onusiennes de la Minusma, ils devront se mettre à niveau.

« Ces troupes ne sont pas toujours exactement aux normes de l’Onu, explique Hervé Ladsous, le secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix, qu’il s’agisse des effectifs, des équipement, de l’entrainement sur le plan du droit humanitaire et du respect des droits de l’homme. C’est la raison pour laquelle nous leur donnons une période de grâce de quatre mois pour se mettre exactement aux normes ».

Les formations ont déjà commencé. L’effectif des troupes est censé doubler, pour dépasser les 12 000 hommes. Un objectif qui ne sera pas atteint avant plusieurs mois.

« Nous nous fixons de réaliser cet objectif avant la fin de l’année, poursuit-il . On a déjà identifié un certain nombre de pays contributeurs, notamment en Asie, en Amérique latine. Nous continuons l’effort, nous dialoguons avec nos contributeurs traditionnels, avec de nouveaux contributeurs, pour arriver à avoir le nombre de soldats et de policiers requis ».

La Minusma aura notamment pour mission de sécuriser l’élection présidentielle du 28 juillet. Election qui, pour le représentant des Nations unies, doit se tenir à la date prévue.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.