Hollande à Tunis: «Il ne peut y avoir de stabilité sans la liberté»

Le ministre de la Défense tunisien et François Hollande au mausolée des martyrs de Sijoumi à Tunis, le 5 juillet 2013.
© REUTERS/Anis Mili

Ce vendredi matin, au deuxième jour de sa visite d'Etat en Tunisie, le président français François Hollande a prononcé un discours à l'Assemblée nationale constituante. Discours lié aux « printemps arabes », aux transitions inabouties. Un discours au cours duquel il a lancé un appel au respect des droits de chacun.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.