Madagascar: à la découverte des baobabs au cœur des forêts, en pirogue

Des baobabs, le long d'une route de campagne à Madagascar.
© Jean-Pierre Malavialle/wikimediaorg

A Madagascar, l’observation et l’étude des baobabs se fait aussi en pirogue. Un scientifique du CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique s’est lancé dans l’observation des baobabs dans les régions isolées de la côte ouest de la Grande île. Une première expédition de 22 jours s’est achevée au mois juin. Trois semaines en pirogue et à pied le long du littoral, entre Tuléar et Morondava pour visiter des sites jusque-là inexplorés par des scientifiques.

Après une étude des sites par images satellites, Cyrille Cornu a voulu étudier les grandes forêts baobabs de plus près… Le biogéographe est donc parti en expédition avec un collègue malgache pour atteindre des sites très isolés, inaccessibles par la route. «L’idée c’était de prendre une pirogue, de longer la côte, de s’arrêter régulièrement sur des espaces naturels et de rentrer dans les massifs forestiers là où l’homme a peu d’influence.» raconte Cyrille Cornu.

Au sein d’une même espèce, les baobabs peuvent mesurer 2 ou 25 mètres. Une diversité observée et mieux comprise lors de cette expédition comme l’explique Cyrille Cornu : «On a pu observer les baobabs dans leur forêt, confirmer que c’était une espèce forestière et surtout que leur morphologie était très liée à la hauteur des forêts. Par exemple à Andavadoaka, au nord de Tuléar, on a des baobabs très petits parce que la forêt est petite, c’est du bush et dans le nord, les forêts beaucoup plus grandes font que les baobabs, pour monter dans la lumière, sont beaucoup plus hauts. »

D’autres découvertes pourraient suivre. L’équipe a ramené 300 échantillons de sable, d’écorce ou de bois qui seront étudiés en laboratoire. Et le chercheur est aussi réalisateur. Un film sortira l’an prochain pour raconter ce voyage ponctué de rencontres avec les villageois, au-delà de la quête scientifique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.