Niankoro Yeah Samaké, candidat du Parti pour l’action civique et patriotique

Niankoro Yeah Samaké, candidat du Parti pour l'action civique et patriotique
© www.pacp-mali.com

Niankoro Yeah Samaké, 44 ans, est le candidat du Parti pour l’action civique et patriotique (PACP). Converti à l’Eglise mormone, il place la laïcité et la décentralisation au cœur de son programme.

Aux Maliens, je propose de nouvelles idées. Il faut tourner la page de vingt ans d’irresponsabilité. Alors il est temps qu’on tourne la page sur un Mali qui puisse garantir une éducation de qualité, qui puisse garantir des soins de santé pour tous les Maliens, mais aussi un nouveau Mali qui puisse être émergent et regarder le monde entier droit dans les yeux.
Niankoro Yeah Samaké
14-10-2013 - Par Guillaume Thibault

Niankoro Yeah Samaké est né le 27 février 1969, à Ouélessébougou, commune située à 80 km, au sud de Bamako, dont il est le maire depuis 2009. Il est également directeur de l’ONG américaine Mali Rising Foundation qui œuvre au développement du Mali.

Il est né dans une famille de 18 enfants et a vécu dans une pauvreté profonde. Malgré leurs conditions matérielles, le père de Niankoro a insisté pour que tous ses enfants fréquentent l’école. C’est ainsi que Niankoro Yeah Samaké a fini par obtenir le baccalauréat - avec anglais comme seconde langue - à Bamako. Il devient enseignant et, à l’âge de 30 ans, il obtient une bourse et part étudier aux Etats-Unis. Il y reste dix ans et y décroche un master en politiques publiques.

Depuis son retour au pays, Niankoro Yeah Samaké, peut s’enorgueillir d’un bon bilan local avec notamment la construction d’écoles et d’une centrale électrique.

Dans son message de campagne, le candidat du PACP insiste sur le développement du pays et, pour cela, il promet : « je vais promouvoir la sécurité car il n’y a pas de développement sans sécurité. Aussi, il faut renforcer les capacités de l’armée malienne ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.