Les espoirs de la jeunesse malienne pour l'élection: emploi, sécurité et transparence

60% des Maliens ont moins de 25 ans.
© REUTERS/Joe Penney

La préparation du premier tour de la présidentielle malienne, qui aura lieu ce dimanche 28 juillet, se poursuit. Derniers jours de campagne pour les 27 candidats, qui n’oublient pas dans leurs discours de chercher à séduire les jeunes Maliens. Et pour cause, trois Maliens sur cinq ont moins de vingt-cinq ans.

Madou Keita a vingt ans. Il ne pourra pas voter dimanche, car il a été recensé dans son village de la région de Ségou, et n’a pas pu retirer sa carte à Bamako. Ce jeune coiffeur aurait pourtant souhaité exprimer ses attentes. « Je pense à mon avenir, explique-t-il. Un bon travail, c'est ce qu'on attend du nouveau président ».

Broulaye Konaté a 25 ans, il est étudiant en travail social. C’est la première fois qu’il vote à une élection présidentielle. Il a sa carte et a déjà choisi son candidat. Sa principale préoccupation, c’est la sécurité ; ensuite, c’est l’emploi.« Il y a trop de chômage, surtout chez les jeunes. On étudie et, à la fin, on n'arrive pas à trouver un emploi », explique-t-il. « J'ai des frères qui ont passé cinq ans comme cela sans travail, alors qu'ils sont diplômés ».

Agé de 25 ans, lui aussi, Amadou Kanamboye est étudiant en géographie. Il a hâte d’aller voter. Ses priorités : la lutte contre la corruption et contre le chômage. « Les anciens dirigeants ont tellement bafoué le Mali. C'est le pays du favoritisme : si tu as un parent bien placé, alors tu peux trouver un boulot. Si tu n'as pas de parent dans le gouvernement tu n'as pas de boulot et tu vas te débrouiller ».

Parce qu’ils n’étaient pas encore majeurs en 2009, lors du recensement qui sert de base au fichier électoral actuel, au moins 300 000 jeunes Maliens ne pourront pas voter ce dimanche.

Dossier spécial

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.