Info RFI: les preuves de vie des otages enlevés au Niger en 2010 sont des lettres et «pas des vidéos»


©

En déplacement en Slovénie, le président français a annoncé avoir des preuves de vie des otages enlevés au Niger en 2010. Le grand-père de l'un d'entre eux, explique à RFI ce que sont ces preuves, tout en espérant avoir plus d'éléments au plus vite.

« C'est une nouvelle effectivement positive. La preuve de vie que nous attendons nous, c'est le retour des otages », a déclaré René Robert à RFI ce jeudi 25 juillet. Le grand-père de Pierre Legrand, l'un des otages enlevés à Arlit en septembre 2010, explique comprendre l'intérêt des autorités françaises pour les preuves récemment récupérées.

Ces preuves, ce sont des courriers qui ont été adressés directement aux familles, contenant des « détails personnels » prouvant qu'ils ont été écrits par les otages. « Pas de vidéo », remarque René Robert qui estime tout de même que cela « valide la filière que le président de la République avait souhaité mettre en place, en lien sans doute avec d'autres pays ».

« Nous espérons que cette étape se traduise par des résultats rapides, avant les trois ans si possible », conclut René Robert. Pierre Legrand a été enlevé le 16 septembre 2010 en compagnie de trois autres Français, Marc Féret, Thierry Dol et Daniel Larribe.

En déplacement en Slovénie, François Hollande a confirmé avoir reçu des preuves de vie, tout en rappelant la politique de la France de communiquer le moins possible sur ce type de dossiers.

Je dirais à Pierre et à ses compagnons aujourd'hui: la fin de votre calvaire arrive.
René Robert
14-10-2013 - Par Guillaume Thibault