Somalie: les shebabs attaquent l'ambassade de Turquie à Mogadiscio

Des employés de l'ambassade de Turquie à Mogadiscio évacuent leur collègue blessé après un attentat-suicide revendiqué par les shebabs, samedi 27 juillet 2013.
© REUTERS/Feisal Omar

Les extrémistes islamistes shebabs ont revendiqué une attaque contre l'ambassade turque à Mogadiscio ce samedi 27 juillet. Plusieurs assaillants ont tenté de s’emparer du bâtiment suivant une méthode employée contre un complexe des Nations unies en juin dernier ou encore des tribunaux en avril dernier. Le mouvement avait promis de redoubler ses attaques pendant la période du ramadan.

Un véhicule piégé a explosé au niveau de la barrière marquant l’entrée du bâtiment et trois hommes ont tenté de pénétrer à l’intérieur. Des échanges de tirs ont suivi, mais les assaillants ne sont pas parvenus à prendre le contrôle des lieux. Quelques minutes après, le compte Twitter des shebabs, qui, selon un récent rapport d’experts de l’ONU, serait administré par un individu de nationalité britannique, a revendiqué l’attaque.

Le bâtiment situé dans le quartier Hodan, non loin du carrefour, kilomètre quatre, sert de résidence à des employés de nationalité turque. Les forces spéciales du groupe Alpha ainsi que les troupes de l’Amisom ont aussitôt encerclé et sécurisé les lieux, tandis que des ambulances transportaient les blessés à l’hôpital le plus proche.

Le mode opératoire ressemble à celui du 19 juin dernier lorsque des hommes avaient pris d’assaut pendant plus d’une heure un complexe de l’ONU situé non loin de l’aéroport. En avril dernier, ce sont des tribunaux qui avaient été pris pour cible. Le mouvement shebab avait menacé dès le début du ramadan d’intensifier ses attaques. Plus tôt dans la journée samedi, une voiture a explosé au carrefour Sanaa dans le quartier Yaqshid.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.