Les Allemands digèrent mal le «Veggie Day» des Verts

La proposition des Verts allemands d'un jour végétarien par semaine dans les cantines publiques provoque la polémique.
© creative commons / Poniol60

La proposition des Verts d'introduire un jour végétarien pour les cantines publiques provoque une polémique inattendue, qui secoue quelque peu la torpeur estivale et la morosité de la précampagne électorale des législatives. Une initiative qui passe mal en Allemagne, où les amateurs de viande sont vent debout contre cette proposition.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibault

Les esprits s’échauffent en Allemagne, et pas seulement à cause de la chaleur actuelle. La précampagne électorale ronronne dans un ennui général. Les grands partis présentent des affiches insipides et interchangeables. La « reine » Merkel paraît indétrônable et randonne ardemment au Tyrol.

Heureusement qu’il y a les Verts et leur « Veggie Day ». Traduisez : un jour par semaine avec de la nourriture végétarienne dans les cantines publiques. Les écologistes veulent réduire les souffrances des animaux dans les abattoirs, réduire les émissions nocives pour l’environnement des élevages industriels, et faire œuvre utile pour la santé des électeurs.

Immixtion insupportable dans la vie privée

Sauf que la proposition est perçue, à droite, à gauche, chez les syndicats et autres lobbies, comme une immixtion insupportable dans la vie privée des particuliers.

Les prochains sondages montreront s’il s’agit d’une tempête dans un verre d’eau, ou bien si les écologistes, qui ont actuellement le vent en poupe, vont être sanctionnés par les amateurs de viande. Si cela devait être le cas, cela rappellerait un précédent, lorsque les Verts en 1998 avaient proposé qu’un litre de super coûte la bagatelle de 5 deutschmarks, soit 2,50 €.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.