Mary Robinson: «En RDC, nous avons besoin que le processus politique avance»


©

L'envoyée spéciale de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, est arrivée ce lundi 2 septembre à Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo. Elle doit y rencontrer les autorités provinciales et la société civile. Mary Robinson a estimé que si l'option militaire contre le M23 avait été nécessaire, elle entrevoyait clairement une solution politique et a appelé à la conclusion des pourparlers de Kampala. Des combats particulièrement violents avaient opposé la semaine dernière l'armée congolaise, appuyée par la Monusco et le M23. Vendredi, le M23 avait annoncé avoir reculé jusqu'à Kibumba, à 30 km de la ville de Goma.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.