Mali: Ibrahim Boubacar Keïta officiellement président ce mercredi


©

Ibrahim Boubacar Keïta, arrivé en tête du deuxième tour de l’élection présidentielle du 11 août avec plus de 77,6% des voix, devient officiellement ce mercredi 4 septembre le nouveau président du Mali. Cette investiture, formelle, sera suivie d’une grande cérémonie le 19 septembre à laquelle devraient assister 25 chefs d'Etat.

Avec notre envoyée spéciale à Bamako

C’est ce mercredi que, formellement, Ibrahim Boubacar Keïta s’installe au palais de Koulouba. Dioncounda Traoré, le président sortant, lui remettra les clés de la présidence ce matin, à l’abri des regards et des caméras.

Après cette passation de pouvoirs et les honneurs militaires, Dioncounda Traoré sera escorté chez lui et Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné de son épouse, se rendra au Centre international de conférence de Bamako pour prêter serment. Il déposera ensuite une gerbe au monument de l’indépendance.

Deux investitures

Cette investiture, qui se veut sobre et solennelle, a lieu ce mercredi comme l’exige le calendrier prévu par la Constitution. Mais le gouvernement sortant ayant au départ proposé une autre date, celle le 19 septembre, il y aura donc deux investitures.

Plus de 25 chefs d’Etat et de gouvernement devraient faire le déplacement pour cette deuxième célébration, cette fois-ci plus festive, au grand stade de la capitale. Parmi eux, les voisins du Mali bien sûr, des représentants de la communauté internationale, et aussi François Hollande. Le président français avait tenu à être le premier à féliciter le tout nouveau président, avant même la proclamation des résultats officiels. Il a donc sans surprise répondu présent à l’invitation.