Mauritanie: vives tensions dans le camp de réfugiés de Mbera

Vue générale du camp de réfugiés de Mbera en Mauritanie.
© REUTERS/Joe Penney

Plus de 70 000 réfugiés maliens vivent dans le camp mauritanien de Mbera depuis des mois. Un camp immense qui a connu, depuis son ouverture en 2012, des relations tendues et conflictuelles entre les populations civiles et le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) chargé de la gestion du camp. Jeudi 5 septembre, une altercation a eu lieu entre des refugiés cherchant à se faire enregistrer et les agents d'enregistrement. Selon des témoins, un agent a manqué de respect à un couple de personnes âgées. En réaction, selon le HCR, des stocks de vivre ont été pillés. Le préfet adjoint de Bassiknou, la commune voisine, a reçu une délégation des réfugiés ce vendredi 6 septembre au matin. Ces derniers ont dit leur ras-le-bol devant le comportement de certains agents du HCR. Mohamed ag Malha a assisté à cette réunion et confirme ce sentiment de colère chez les réfugiés.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.