Centrafrique: pour la CEEAC, « il faut rapidement mettre la Misca en place à Bangui »


©

La situation en Centrafrique est toujours préoccupante. Après la dissolution de la Seleka, la Communauté économique d’Afrique centrale veut accélérer le déploiement dans le pays de la MISCA, la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, force de paix sous l’égide de l’Union africaine. Ce samedi 14 septembre, des experts de la CEEAC ont ouvert à Libreville une réunion pour étudier les propositions de l’Union africaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.