Centrafrique: interrogations autour de la stratégie politique de Michel Djotodia

Le président de la transition centrafricaine, Michel Djotodia.
© AFP PHOTO / SIA KAMBOU

La décision, annoncée vendredi 13 septembre 2013, par le président de la transition en Centrafrique d'interdire au gouvernement de participer aux sommets internationaux pour raison d'économie, est remise en cause. Le Premier ministre accompagnée d'une petite délégation se rendra bien la semaine prochaine à New York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Nicolas Tiangaye représentera également la Centrafrique au mini sommet que le Conseil de sécurité organisera le 25 septembre 2013. Difficile, à la lumière de ces décisions, de cerner la stratégie politique de Michel Djotidia.

En décidant d'interdire la participation du gouvernement aux sommets internationaux, Michel Djotodia a t-il voulu riposter à un affront ? Selon des sources contactées par RFI, plusieurs chancelleries avaient averti le président de la transition centrafricaine qu'il serait souhaitable que son pays ne soit pas représenté à New York par lui, mais plutôt par son Premier ministre. L'ancien chef rebelle aurait-il pu d'ailleurs obtenir un visa américain pour se rendre à l’ONU ? Cela semble peu probable.

Rétropédalage

En tous les cas, Michel Djotodia, qui ne voulait envoyer à New York que le seul ministre des Affaires étrangères, a dû finalement accepter que Nicolas Tiangaye voyage lui aussi. Un rétropédalage obtenu grâce à l'amicale, mais ferme, pression du voisin tchadien qui a pris son téléphone pour parler aux deux protagonistes, ont détaillé certaines sources à RFI.

Michel Djotodia et Nicolas Tiangaye se sont donc vus pour lever - à la primature - le malentendu sur la nécessité d'être représenté à un haut niveau à New York. Au moment ou la communauté internationale alarmée par la dégradation de la situation dans le pays se mobilise, les dirigeants centrafricains ont tout intérêt à rester solidaires.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.