Le Mozambique bientôt nettoyé de ses armes à sous-munitions

Un B-1 Lancer larguant sa charge de bombes à sous-munitions lors d'un exercice.
© (Sources : wikipedia / www.af.mil)

Samedi 28 septembre, l'ONG Handicap International mobilise les citoyens sur les dangers des mines antipersonnel et des bombes à sous-munitions. L'ONG organise des « pyramides des chaussures » dans 28 villes de France, avec des animations pour prévenir des dangers de ces engins de mort. Il s'agit aussi de continuer à mobiliser les bailleurs de fonds, car une fois les conflits terminés, ces bombes et mines continuent de tuer. Une illustration avec le Mozambique, d'où revient le directeur-général de Handicap International.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.