Republier
Mali

Mali : la ville de Gao visée par des tirs à l'arme lourde

C'est à 6h du matin, ce lundi 7 octobre, que les tirs ont retenti sur la route de l'aéroport et dans plusieurs quartiers de Gao.
© AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN

Plusieurs tirs à l'arme lourde ont visé la ville de Gao au nord du Mali ce matin, lundi 7 octobre. Une maison au moins a été détruite. Il y aurait plusieurs civils et un militaire blessés. On ne connaît pas encore ce soir la provenance exacte des tirs.

C'est à 6h ce matin que les tirs ont retenti sur la route de l'aéroport et dans plusieurs quartiers.

Beaucoup d'habitants qui dormaient ont été réveillés par les déflagrations. Il y aurait eu au moins quatre déflagrations, selon un témoin. Plusieurs civils auraient été touchés par des impacts mais seulement deux femmes enceintes sous le choc ont été admises à l'hôpital, pour un contrôle, et un militaire malien. L'homme, blessé à la tête et aux jambes, a été pris en charge ensuite par les médecins de l'opération Serval, puis évacué dans la journée sur Bamako.

D'où provenaient les tirs ? C'est toute la question aujourd'hui et surtout qui en est à l'origine ? Cela faisait plusieurs mois que de pareils tirs n'avaient pas été entendus en ville, d'où l'inquiétude des habitants, comme le dit ce témoin joint par RFI : « On se pose la question, comment les agresseurs peuvent revenir avec tous ces militaires installés à Gao »

La logique voudrait que ce soit des islamistes chassés de Gao par l'intervention militaire lancée en début d'année, mais rien ne le prouve pour l'instant, confie une source militaire française à Bamako. Toute la journée, des patrouilles ont eu lieu en périphérie de Gao et dans la ville.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.