Pour les Malgaches, l’incompétence des dirigeants est à l’origine des difficultés économiques - Afrique - RFI

 

  1. 18:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  2. 19:00 TU Journal
  3. 19:10 TU Musiques du monde
  4. 19:30 TU Journal
  5. 19:33 TU Musiques du monde
  6. 20:00 TU Journal
  7. 20:10 TU Musiques du monde
  8. 20:30 TU Journal
  9. 20:33 TU Musiques du monde
  10. 21:00 TU Journal
  11. 21:10 TU Si loin si proche
  12. 21:30 TU Journal
  13. 21:33 TU Si loin si proche
  14. 22:00 TU Journal
  15. 22:10 TU Archives d'Afrique
  16. 22:30 TU Journal
  17. 22:40 TU Archives d'Afrique
  18. 23:00 TU Journal
  19. 23:10 TU Atelier des médias
  20. 23:30 TU Journal
  21. 23:33 TU Atelier des médias
  22. 18:40 TU Littérature sans frontières
  23. 19:00 TU Journal
  24. 19:10 TU GEOPOLITIQUE D 1
  25. 19:30 TU Journal
  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Orient hebdo
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Le club RFI
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Archives d'Afrique
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Archives d'Afrique
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  15. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Crise économique Madagascar

Pour les Malgaches, l’incompétence des dirigeants est à l’origine des difficultés économiques

media

A Madagascar, la population voit ses conditions de vie se dégrader. Une situation qu’elle explique par l’incompétence de ses dirigeants, selon les résultats d’une vaste enquête d’opinion réalisée par le réseau africain Afrobaromètre sur la Grande île au mois d’avril. Le pays est enlisé dans une crise politique et économique depuis plus de quatre ans et selon la Banque mondiale, neuf Malgaches sur dix vivent aujourd’hui dans la pauvreté.

L’étude révèle que la plupart des Malgaches ont une opinion très négative de la situation actuelle : six personnes sur dix considèrent que leur propre condition de vie est mauvaise. L’accès à la nourriture et à l’eau pose problème.

« Il y a sept Malgaches sur dix qui se plaignent d’avoir souffert de la faim durant l’année, et c’est encore plus fort en milieu rural qu’en milieu urbain, explique Désiré Razafindrazaka, un des auteurs de l’enquête. Il y a un manque d’eau potable qui a quasiment triplé de 2005 à 2013, puisque l’étude Afrobaromètre permet de faire un comparatif d’une étude à l’autre. »

Des dirigeants jugés incompétents

Le sentiment d’insécurité a aussi augmenté : près d’une personne sur deux dit avoir peur d’être agressée à son domicile, contre une personne sur trois en 2008. La cause de tous ces problèmes ? Les dirigeants successifs.

« Une certaine incompétence des dirigeants constitue selon la population le principal facteur de blocage du développement du pays, confirme en effet Désiré Razafindrazaka. Il ne s’agit pas d’un régime, mais d’une succession de régimes par rapport à des politiques qu’a subies la population. »

Pourtant, les Malgaches réclament des élections. Près de 80% des personnes interrogées estiment que les élections sont la première condition pour résoudre la crise. Et 34% estiment qu’un renouveau de la classe politique est nécessaire pour donner un nouvel élan au pays.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.