MSF dénonce une violence «sans précédent» en Centrafrique


©

L'ONG Médecins sans frontières appelle les groupes armés à respecter la sécurité des civils et humanitaires et exhorte à déployer une aide d'urgence. A l'intérieur du pays, MSF est aujourd’hui l'une des seules ONG à travailler dans les zones de la République centrafricaine concernées par le conflit. Elle fournit des soins médicaux et chirurgicaux, un accès à l'eau potable et à l'hygiène, ainsi qu'un soutien nutritionnel. « Mais une aide plus importante est nécessaire », souligne-t-elle. « Il n'y a pas encore assez d'acteurs présents sur le terrain pour venir en aide à toute cette population », affirme le Dr André Munger, responsable de programme sur la Centrafrique, de retour de Bangui.