Republier
EN BREF RDC

Au Nord-Kivu, les Maï-Maï Cheka multiplient les exactions

Les casques bleus ne parviennent pas à endiguer la violence qui ravage le Nord-Kivu.
© REUTERS/Kenny Katombe

La mission des Nations unies a vivement condamné, samedi 26 octobre, une série d’exactions particulièrement atroces contre des enfants dans plusieurs villages du territoire Massisi, dans l’est de la République démocratique du Congo. Des attaques menées par le groupe armé Maï-Maï Cheka en collaboration avec des combattants Raïa Mutomboki.

Les accusations qui visent les Maï-Maï Cheka et leurs alliés dans plusieurs villages du territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu, sont donc particulièrement graves. Masudi Bulenda dirige une ONG dans cette région et connaît bien les pratiques du chef de ce groupe.

Ils coupent tout le monde. Ils n'épargnent personne.

Masudi Bulenda
27-10-2013 - Par Boniface Vignon

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.