Conflit à Abyei: l’Union africaine dénonce «l’obstruction» du Soudan à sa médiation

Des soldats du contingent zambien en patrouille à Abyei, le 30 mai 2011.
© REUTERS/Stuart Price

L'Union africaine accuse le Soudan d'avoir empêché les membres de son Conseil de paix et de sécurité de se rendre à Abyei, zone frontalière que se disputent Khartoum et Juba. Réuni en urgence samedi 26 octobre, le Conseil « exprime sa profonde déception et son regret » et dénonce ce qu'il considère comme « une obstruction à l'accomplissement de ses responsabilités » de la part de Khartoum.


Dans l'attente d'un référendum

Le statut d'Abyei, région prise en étau entre le Soudan et le Soudan du Sud, est l'un des principaux litiges non résolus par l'accord de paix qui a mis fin en 2005 à la guerre civile soudanaise et débouché sur l'indépendance du Soudan du Sud en 2011. Un référendum d'auto-détermination à Abyei prévu par cet accord ne cesse d'être repoussé, notamment en raison d'un désaccord entre Khartoum et Juba sur le corps électoral.

70 - SOUDAN / SUD - Son-2 El-Ghassim Wane Le référendum -
28-10-2013

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.